Philippe Arlin
Monotonie

Il est de simples coups de canif qui peuvent être fatals, surtout ceux que l’on porte au contrat tacite de fidélité dans le couple. S’ils ne sont pas toujours et heureusement, générateurs de rupture, ils ne doivent jamais être pris à la légère au risque de voir la plaie ne pas cicatriser. Alors oui bien sûr certains ont une fâcheuse tendance à jouer facilement du couteau et ont de la fidélité une vision bien à eux. D’autres à l’inverse seront peu coutumier du fait mais si cela leur arrive il est souvent à craindre que le couteau soit plutôt un couteau de cuisine qu’un canif. Quoiqu’il en soit, le but de ces lignes n’est pas de porter un jugement sur cela mais bien plus de vous aider à en guérir et à faire en sorte que cela ne signe pas la lente agonie du couple.
Comme pour une blessure physique, la guérison repose sur la juste prise en compte de la blessure et sur un traitement adapté. Dramatiser n’aide pas, pas plus que de la traiter par-dessus la jambe comme si de rien n’était, et c’est là toute la difficulté. N’oubliez jamais que le processus de guérison est long mais qu’il peut conduire bien souvent à renforcer le couple. Passer le choc de la révélation, vient la première étape, faites d’explications, sur le pourquoi du comment. Evitez les jugements et les condamnations, essayez de comprendre ce que l’acte a réellement représenté pour l’autre et non en fonction de ce qu’il représente pour vous. Abordez la sexualité de votre couple sans peur et avec franchise et essayez d’entendre la valeur qu’elle revêt pour chacun de vous. Alors la guérison peut commencer, elle doit être faite de plus de partage d’échange et de complicité. Car ne l’oublions pas plus le couple est solide et plus le coup de canif sera anecdotique.

la monotonie sexuelle n'est pas une fatalité
peut-on revivre avec son EX?